La bande à François Legault

La bande à Legault existe. Martin Koskinen en est le pilier central.
Lorsqu'il a paru tourner le dos à la politique, en juin 2009, François Legault a pris le temps de faire son éloge. «Je veux remercier Martin Koskinen, mon ami, mon conseiller de tous les instants, celui qui m'inspire à tous les jours et sans qui je ne serais probablement pas resté 10 ans et demi» en politique.
Le chef de la Coalition pour l'avenir du Québec (CAQ) a déjà déclaré ceci à l'auteur de ces lignes : «Quand vous lui parlez, c'est comme si vous me parliez à moi.»
 Là où François Legault est fonceur et bouillant, voire impatient, Martin Koskinen est plutôt réservé; plutôt «long fleuve tranquille».
Ils ont presque tout imaginé ensemble, tout décidé - étape par étape. Jusqu'à aujourd'hui.
Il sera vraisemblablement le chef de son cabinet si  M. Legault devient premier ministre.
La jeunesse
La bande à Legault a évolué au fil du temps. Mais elle s'est constituée au Sommet du Québec et de la jeunesse, en 2000.
C'est là que, ministre de l'Éducation, François Legault a rencontré Martin Koskinen et Patrick Lebel. Il a téléphoné à ce dernier en mars pour lui offrir le poste d'organisateur en chef de la Coalition. M. Lebel a réfléchi pendant une semaine et sauté dans l'aventure.
Koskinen et Lebel sont issus de la filière souverainiste, comme deux autres sympathisants historiques de la bande à Legault, les actuels députés péquistes Pascal Bérubé et François Rebello.
Martin Koskinen a succédé à François Rebello à la tête de Force jeunesse en 2000. Il a été l'un des premiers, dans les groupes de jeunes, à soutenir qu'il fallait combattre l'endettement public.
Patrick Lebel était président du Conseil permanent de la jeunesse à cette époque.
En plus de Koskinen, 38 ans, et de Lebel, 35 ans, la garde rapprochée du chef de la CAQ est, aujourd'hui, formée de deux autres personnes.
Brigitte Legault (aucun lien de parenté avec le chef de la Coalition), 31 ans, est en charge des questions de logistique. Jean-François Del Torchio, 30 ans, est son attaché de presse. Ils viennent tous deux du Parti libéral du Canada.
Depuis une quinzaine de jours, Martin Koskinen, Patrick Lebel et Brigitte Legault  tiennent tous les soirs une réunion téléphonique. Ils peaufinent les derniers détails du lancement officiel du nouveau parti de François Legault, lundi matin.