Des milliers de résidants de Williams Lake qui avaient dû fuir leur demeure le 15 juillet sont rentrés chez eux en fin de semaine.

Justin Trudeau visite les sinistrés de Williams Lake

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé avoir été impressionné par le travail extraordinaire des pompiers en Colombie-Britannique, lundi, au moment où il survolait par hélicoptère la région décimée de Cariboo.
M. Trudeau a dit avoir constaté l'ampleur des défis et les réussites pour des «incendies stoppés tout juste avant une piste d'atterrissage et des fermes, entourées par des secteurs noircis, encore là grâce aux efforts des équipes de secours».
M. Trudeau, accompagné de plusieurs politiciens, dont le nouveau premier ministre de la Colombie-Britannique, le néo-démocrate John Horgan, a survolé la zone d'incendie pendant environ une heure, observant les feux et la fumée tourbillonner dans le secteur.
Le premier ministre du Canada a dit être conscient à quel point il était difficile pour les gens dans les secteurs d'incendies de forêt d'être prêts à quitter les lieux à tout moment, ainsi que de l'ampleur des coûts pour les entreprises et l'économie locale.
«Il y aura des défis dans les mois à venir pour lesquels nous serons présents également. C'est ce que font les Canadiens, nous sommes solidaires dans les moments difficiles», a déclaré M. Trudeau.
Environ 6000 résidants sont toujours chassés de chez eux par près de 150 incendies qui brûlaient toujours lundi.
Plus tôt, M. Trudeau s'est rendu à Williams Lake, pour soutenir les résidants et les pompiers forestiers.
M. Trudeau a prononcé une allocution d'encouragement devant quelque 250 pompiers, policiers et militaires, qu'il a remerciés au nom de tous les Canadiens. ll a soutenu que la solidarité observée dans cette épreuve fait partie de la fibre canadienne et celle des Britanno-Colombiens.
Des milliers de résidants de Williams Lake qui avaient dû fuir leur demeure le 15 juillet sont rentrés chez eux en fin de semaine.
Des centaines d'entre eux ont applaudi lorsque M. Trudeau et le nouveau premier ministre de la Colombie-Britannique, le néo-démocrate John Horgan, sont sortis du centre des loisirs de Williams Lake, lundi; ils ont ensuite ovationné les sapeurs qui suivaient derrière.
«Je dirais que ce genre de visites renforcent le moral», a commenté par la suite Kevin Skrepnek, du service contre les incendies de la Colombie-Britannique.
Le premier ministre Trudeau a rappelé que les divers ordres de gouvernements collaboreront au cours des prochains mois pour que les communautés touchées par les incendies retrouvent le cours normal de leur existence.
Des dizaines de maisons ont été détruites par les centaines de foyers d'incendie qui ont embrasé cette province depuis le début de l'été.
Environnement Canada prévoyait par ailleurs une autre semaine de temps chaud et sec en Colombie-Britannique - et un avertissement de canicule pour le Grand Vancouver, la vallée du Fraser, la région de Howe Sound et plusieurs secteurs de l'île de Vancouver, où le mercure pourrait dépasser les 35 degrés en après-midi. Par ailleurs, des orages pourraient éclater au centre de la province, là où la majorité des incendies de forêt font déjà rage, ce qui n'augure rien de bon.
Des pompiers forestiers sont arrivés en renfort du Yukon, où la saison des incendies de forêt tire à sa fin.