En conférence de presse, lundi, la députée péquiste de Taschereau, Agnès Maltais, a avancé que la région de la Capitale-Nationale serait l'une des deux seules dans la province a perdre ses budgets en matière de régionalisation des immigrants dès le 26 février.

Immigration: Maltais a fait son show, dit Hamad

Agnès Maltais a été un peu trop rapide pour faire son «show» lorsqu'elle a dénoncé lundi que la région perdrait ses budgets en matière de régionalisation des immigrants, estime Sam Hamad.
«Je veux féliciter Mme Maltais, elle a fait un très beau show. Le seul problème est qu'elle est en avance dans son film», a ironisé le président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région.
Le ministère de l'Immigration et les organismes visés sont en discussion pour renouveler une entente qui se termine le 31 mars, a dit M. Hamad. «On va laisser les fonctionnaires et les organismes discuter», a-t-il commenté.
Les discussions, a-t-il dit, porteront notamment la réédition de comptes des organismes. «Ils n'ont pas à s'inquiéter, mais il faut qu'ils répondent à des programmes, qu'ils démontrent ce que l'organisme a fait. Ce n'est pas un guichet automatique, le gouvernement», a-t-il illustré.
En conférence de presse, lundi, la députée péquiste de Taschereau, Agnès Maltais, a avancé que la région de la Capitale-Nationale serait l'une des deux seules dans la province a perdre ses budgets en matière de régionalisation des immigrants dès le 26 février.  «Si rien ne change, les organismes comme le Service d'orientation des immigrants au travail [SOIT], Accès travail Portneuf et Services de main-d'oeuvre L'Appui ne pourront plus faire du recrutement à Montréal. Pendant ce temps, les entreprises crient à l'aide, elles vivent une pénurie de main-d'oeuvre et certaines pensent même s'établir ailleurs, là où la main-d'oeuvre est disponible», a-t-elle dit.