Une foule de démocrates enthousiastes - et quelque 500 journalistes - s'étaient réunis samedi avant-midi dans l'île Roosevelt, sur l'East River à New York, pour le lancement officiel de la campagne de l'ex-secrétaire d'État, sénatrice et première dame.

Hillary Clinton donne le coup d'envoi officiel de sa campagne électorale

Hillary Clinton a appelé samedi à une nouvelle ère de prospérité partagée et assuré que les travailleurs américains pouvaient compter sur elle pour les défendre, lors d'un discours considéré comme le début officiel de sa campagne en vue de l'élection présidentielle de 2016 aux États-Unis.Une foule de démocrates enthousiastes - et quelque 500 journalistes - s'étaient réunis samedi avant-midi dans l'île Roosevelt, sur l'East River à New York, pour le lancement officiel de la campagne de l'ex-secrétaire d'État, sénatrice et première dame.
Mme Clinton a lancé sa campagne en avril et depuis, elle participe à plusieurs réunions en privé avec les électeurs de l'Iowa et d'autres États où les primaires ont lieu tôt dans la course à l'investiture.
Dans ce que son équipe a qualifié de premier discours majeur de sa campagne, Hillary Clinton s'est présentée comme une protectrice acharnée de ceux qui ont été laissés derrière par la reprise économique post-récession, affirmant avoir travaillé toute sa vie pour aider les familles dans le besoin. Elle a indiqué que l'enfance difficile de sa mère avait inspiré ce qu'elle considère comme sa vocation.
Son équipe affirme que ce message de «combattante tenace» sera le fondement de sa campagne présidentielle. Elle tentera d'éviter les dossiers qui sèment la division, dont deux présentés par les républicains comme des clés pour la croissance économique: l'accord de libre-échange transpacifique et l'oléoduc Keystone XL.
Présente depuis longtemps dans le paysage politique américain, Mme Clinton a voulu se servir de ce discours pour se présenter aux électeurs selon ses propres termes et transformer sa longue expérience politique en force. En 2008, elle avait perdu la course à l'investiture démocrate face à Barack Obama.
Après son discours de samedi, elle devait se lancer dans une tournée des premiers États à voter lors des primaires. Elle participera à des événements lors desquels elle mettra l'accent sur sa relation avec sa mère et sur l'expérience de son père en tant que vétéran et petit entrepreneur.