Stephen Harper

Harper ne terminera pas son mandat de député, dit Ambrose

L'ex-premier ministre Stephen Harper ne passera pas ses quatre prochaines années dans les banquettes de l'opposition à Ottawa, croit la chef intérimaire du Parti conservateur.
En entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, Rona Ambrose a dit s'attendre à ce qu'il abandonne son siège de député à la Chambre des communes avant la fin de son mandat.
M. Harper, qui demeure «un membre très respecté» du caucus conservateur, réfléchit actuellement à «ses plans pour le futur», a-t-elle précisé.
L'ancien chef conservateur estime qu'il faudra trouver un nouveau député pour sa circonscription, mais il ne voulait pas «abandonner ses commettants tout de suite après l'élection», selon la leader intérimaire.
Stephen Harper s'est fait plutôt discret depuis la défaite de son parti aux élections. Il s'est présenté en Chambre à la reprise des travaux, en décembre, mais essentiellement pour enregistrer des votes.
L'ancien chef conservateur a été réélu avec 63,8 pour cent des voix dans sa circonscription de Calgary Heritage, en Alberta, le 19 octobre dernier.
Ce soir-là, le président du Parti conservateur, John Walsh, a annoncé par voie de communiqué que Stephen Harper quittait son poste de chef de la formation politique.
Le principal intéressé n'en avait pas fait mention dans le discours livré devant ses militants réunis à Calgary.