Dans sa déclaration, M. Harper a aussi indiqué qu’il y avait actuellement «des discussions partout dans le monde sur la façon de protéger les victimes d’agression sexuelle et de les encourager à se manifester.»
Dans sa déclaration, M. Harper a aussi indiqué qu’il y avait actuellement «des discussions partout dans le monde sur la façon de protéger les victimes d’agression sexuelle et de les encourager à se manifester.»

Harper était au courant des allégations contre Rick Dykstra en 2015

La Presse Canadienne
L’ancien premier ministre conservateur Stephen Harper a déclaré qu’il était au courant des allégations d’agression sexuelle contre un candidat conservateur aux élections fédérales de 2015.