L'annonce de la candidature du Dr Gaétan Barrette a été faite lundi par ce qui avait l'allure d'une équipe médicale autant qu'électorale alors que le chef du PLQ, Philippe Couillard, lui-même neurochirurgien, était accompagné de l'ex-ministre libéral de la Santé, le Dr Yvon Bolduc, pour présenter sa dernière prise.

Gaétan Barrette passe de la CAQ au PLQ

Le Dr Gaétan Barrette, ex-candidat vedette de la Coalition avenir Québec (CAQ), change de camp et portera les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de La Pinière, en Montérégie, aux prochaines élections provinciales.
L'annonce en a été faite lundi par ce qui avait l'allure d'une équipe médicale autant qu'électorale alors que le chef du PLQ, Philippe Couillard, lui-même neurochirurgien, était accompagné de l'ex-ministre libéral de la Santé, le Dr Yvon Bolduc, pour présenter sa dernière prise.
La présence du Dr Barrette aux côtés de MM. Couillard et Bolduc avait de quoi surprendre, lui qui les avait publiquement confrontés à plusieurs reprises comme président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) lorsqu'ils étaient ministres de la Santé sous Jean Charest, au point de se lancer en campagne électorale contre eux en 2012 pour la CAQ.
Tant le Dr Barrette que les deux ex-ministres de la Santé ont insisté sur le fait que leurs différends étaient chose du passé. Gaétan Barrette estime maintenant que seul un gouvernement libéral majoritaire peut redresser la situation en santé parce que le parti présente désormais l'équipe la plus compétente en la matière.
Il a répété à plusieurs reprises que la situation n'avait cessé de se détériorer dans le secteur de la santé et qu'il n'avait jamais vu autant de compressions dans le réseau que sous le gouvernement péquiste.
Il a blâmé le gouvernement Marois pour sa propension à ouvrir des débats périphériques et divisifs sur des questions comme un éventuel référendum plutôt que de s'occuper des problèmes les plus pressants en matière de santé et de finances publiques.
Gaétan Barrette a cependant systématiquement refusé de parler de la CAQ et d'expliquer pourquoi celle-ci ne répondait plus à ses convictions.
Le Dr Barrette quittera donc la présidence de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, à laquelle il était revenu à la suite de sa défaite électorale, par 3648 voix, dans la circonscription de Terrebonne, le 4 septembre 2012.
La circonscription de La Pinière, où il se présentera, a longuement été représentée à l'Assemblée nationale par l'ancienne députée libérale Fatima Houda-Pepin, devenue députée indépendante il y a quelques semaines.
Bien qu'elle ait fait part de son intention de briguer à nouveau les suffrages comme indépendante, l'avenir de Mme Houda-Pepin demeure incertain.