Depuis février, la Commission de l’immigration et du statut de réfugié a reçu au total 14 467 demandes de la part de personnes ayant fait une entrée irrégulière à la frontière.

Entrées irrégulières à la frontière: 10 % des Haïtiens ont obtenu le statut de réfugié

OTTAWA — La majorité des demandeurs d’asile ayant traversé irrégulièrement la frontière au Canada jusqu’à maintenant cette année sont des Haïtiens, et à ce jour, seulement 10 % de leurs demandes ont été acceptées, indiquent des données présentées mercredi.

Depuis février, la Commission de l’immigration et du statut de réfugié a reçu au total 14 467 demandes de la part de personnes ayant fait une entrée irrégulière à la frontière, et la proportion de requêtes acceptées se situe à 60 %.

Le fait que le nombre de demandes de la part d’Haïtiens ayant obtenu une réponse positive soit «très bas» devrait servir de mise en garde pour ceux envisageant encore de traverser la frontière entre les États-Unis et le Canada de manière illégale, a dit le ministre fédéral de l’Immigration, Ahmed Hussen.

M. Hussen a rappelé que la venue au Canada devait se faire par les «canaux réguliers», et que le système de réfugiés s’appliquait seulement aux personnes ayant un véritable besoin de protection.

Un nombre imposant de personnes ont tenté d’entrer au Canada hors des postes de contrôle cet été, après que le gouvernement des États-Unis eut averti que leur statut temporaire de résidence était réexaminé. Un peu moins de 60 000 Haïtiens sont concernés par ce programme leur évitant la déportation.

Le nombre a chuté considérablement depuis, mais la crainte de le voir exploser a surgi cette semaine, l’administration Trump ayant annoncé la fin d’ici juillet 2019 du statut temporaire de résidence.