La ministre Lise Thériault a signé le registre de condoléances, jeudi, à l'Assemblée nationale

Des mots pour Sylvie Roy et ses proches

Des citoyens ont signé jeudi le registre officiel de condoléances installé au parlement du Québec en la mémoire de la députée Sylvie Roy, décédée dimanche dans un hôpital de la capitale.
L'ex-collègue et désormais député conservateur à Ottawa Gérard Deltell a été l'un des premiers à le signer. Il a dit penser beaucoup à MmeRoy, mais aussi à ses deux enfants.
La vice-première ministre Lise Thériault a aussi tenu à lui rendre hommage. Sylvie Roy «est une femme de conviction qui a toujours milité pour que les femmes puissent prendre leur place en politique».
Ceux qui le veulent pourront se rendre signer ce registre encore vendredi ou le faire à distance à travers le site Web de l'Assemblée nationale à l'adresse assnat.qc.ca.
Sylvie Roy a été élue pour la première fois députée de l'Action démocratique du Québec dans la circonscription de Lotbinière aux élections générales du 14 avril 2003. Depuis août 2015, elle siégeait comme députée indépendante. Mme Roy, 51 ans, a succombé à une hépatite aiguë.