Le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux

Démission du grand patron de l'informatique au Québec

Nommé fin septembre par le ministre responsable du Conseil du trésor à des postes névralgiques, Jean-Guy Lemieux a offert ce matin sa démission au même ministre, démission que Martin Coiteux a acceptée.
Jean-Guy Lemieux avait été nommé membre du conseil d'administration et président-directeur général du Centre de services partagés du Québec, et dirigeant principal de l'information au secrétariat du Conseil du trésor.
Interrogé à ce sujet à la période des questions par le chef caquiste, François Legault, le ministre Martin Coiteux a indiqué qu'il a accepté son départ pour éviter les apparences de «conflit d'intérêts». Jean-Guy Lemieux «a senti que la confiance à son égard a été ébranlée», a expliqué M. Coiteux.
Le frère du démissionnaire, Claude Lemieux, est vice-président de la firme CGI, qui obtient chaque année de nombreux contrats de l'État du Québec dans le domaine informatique.
François Legault soutient que Martin Coiteux a «manqué de jugement» en nommant le mois dernier Jean-Guy Lemieux à des postes sensibles tout en sachant que son frère oeuvre chez un joueur majeur de l'industrie informatique.
Le président du Conseil du trésor ne peut dire si M. Lemieux aura droit à une indemnité de départ.