Accompagnée du député libéral de Montmorency, Raymond Bernier, la candidate libérale dans Louis-Hébert, Ihssane El Ghernati, a promis lundi de régler le problème des émissions d'odeurs de l'entreprise d'Anacolor.

Déménager engendre une facture, prévient Anacolor

L'entreprise Anacolor, aux prises avec un problème d'émissions d'odeurs affectant la population de Cap-Rouge, se dit prête à déménager comme l'a promis lundi matin la candidate libérale dans Louis-Hébert, Ihssane El Ghernati. Mais elle prévient que cela vient avec une facture.
«On a toujours dit que nous étions ouverts à une relocalisation, mais il y a des coûts pour ça», a affirmé le vice-président de l'entreprise, Richard Leblanc, lors d'un bref entretien téléphonique avec Le Soleil, lundi matin. Ce dernier ne souhaitait pas chiffrer l'opération, affirmant qu'il allait d'abord étudier attentivement le communiqué de presse transmis par le Parti libéral du Québec (PLQ) et réagir par la même voie mardi. 
Lors d'un bref point de presse tenu à la marina de Cap-Rouge, Mme El Ghernati s'est engagée à régler le problème d'Anacolor d'ici les élections générales de l'automne 2018 en déménageant l'entreprise. «Ma détermination à régler ce dossier est si grande que je suis prête à mettre en jeu ma prochaine élection à titre de députée de Louis-Hébert», a-t-elle déclaré tout en refusant de s'engager sur les moyens qui pourraient lui permettre de parvenir à ses fins, qu'ils soient financiers ou légaux. Il a également été impossible de savoir ce qu'il adviendrait dans le cas où elle n'honorerait pas sa promesse. 
Ihssane El Ghernati n'a pas davantage précisé le contenu de ce plan de déménagement, à savoir s'il se ferait dans la circonscription ou ailleurs dans la province. «Je n'annonce pas où ils vont déménager (...) En un an, je vais annoncer une solution durable qui va passer par un déménagement», a-t-elle vaguement indiqué, assurant toutefois que tous les partenaires impliqués étaient en accord avec sa solution. 
Plus de détails à suivre...