«On ne peut pas laisser passer de telles brèches dans le système parlementaire», a dénoncé le député conservateur de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.

Deltell a retardé le dévoilement du budget

Outré parce que les pages auraient distribué le budget fédéral aux élus libéraux avant la levée de l'embargo, le député conservateur de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, s'est époumoné à dénoncer ses rivaux en Chambre contribuant à retarder d'une trentaine de minutes le dévoilement du contenu du document prévu à 16h.
L'embargo sur le budget est levé lorsque le ministre des Finances en fait la lecture. Or, mercredi, les conservateurs ont repoussé le moment tant attendu en empêchant ce dernier de prendre la parole parce qu'ils dénonçaient notamment l'«accroc important» dans la procédure entourant le secret budgétaire.
C'est le critique en matière de Finances, Gérard Deltell, qui a mené la charge. «C'est très sérieux, c'est même criminel», a-t-il commenté peu après son intervention au Parlement. Il soutient que les pages de la Chambre des communes ont distribué le budget aux députés libéraux seulement, et ce, plusieurs minutes avant que le titulaire des Finances ne prenne la parole.
«On ne peut pas laisser passer de telles brèches dans le système parlementaire», a soutenu celui qui réclame que le président fasse la lumière sur les événements. «Il fallait voir la face des libéraux. Ils riaient», s'est indigné M. Deltell enjoignant les troupes de Justin Trudeau à «un peu de sérieux».