La légalisation prochaine de la marijuana exige la tenue d'une vaste consultation publique à travers le Québec, selon l'opposition péquiste.

De la marijuana par la poste

Pas de panique si le gouvernement du Québec n'a pas mis en place son réseau de distribution de marijuana en juillet 2018 : les consommateurs de la province pourront se faire livrer la drogue à domicile par les services de poste sécurisés qui pourraient bien profiter de ce nouveau commerce.
Tel n'est pas l'objectif, assure le secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, Jane Philpott et député de Louis-Hébert, Joël Lightbound. Le gouvernement fédéral travaillera avec les provinces afin que tout soit en place pour la date prévue de l'entrée en vigueur de son projet de loi déposé jeudi, dit-il.
Néanmoins, puisque la marijuana sera légalisée au niveau du pays, dans les provinces et territoires qui ne veulent pas ou qui n'auront pas encore mis en place la vente au détail, la drogue sera accessible de la même façon qu'elle l'est actuellement pour des fins médicales. Les Canadiens pourront en acheter en ligne auprès d'un producteur autorisé par Ottawa et se la faire livrer dans le confort de leur foyer.