Jason Kenney, le nouveau ministre de la Défense.

D'autres attaques terroristes au Canada sont possibles, dit Jason Kenney

Le nouveau ministre de la Défense, Jason Kenney, a profité de son premier discours devant l'élite militaire du pays pour vanter le projet de loi du gouvernement sur la lutte contre le terrorisme.
Il a dit aux membres de la Conférence des associations de la défense, jeudi, qu'il y avait une possibilité que d'autres attaques terroristes soient perpétrées au Canada par des gens qui ont grandi au pays.
M. Kenney, qui a pris a relève de Rob Nicholson à la Défense plus tôt ce mois-ci, affirme que le pays ne doit pas exagérer la menace d'extrémisme inspiré du groupe armé État islamique, pas plus qu'il ne doit la sous-estimer.
Le projet de loi pour la lutte contre le terrorisme, qui augmente les pouvoirs des agences de sécurité, notamment le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), est actuellement débattu à la Chambre des communes.
Il s'agit de la réponse du gouvernement canadien à l'attaque d'octobre au parlement et au meurtre de deux soldats.
M. Kenney a fait valoir que la menace d'extrémisme islamiste est un danger mondial.