Guy Caron est le seul Québécois dans la course à la succession de Thomas Mulcair.

Course à la chefferie du NPD: nouvel appui pour Guy Caron

Une deuxième députée québécoise du caucus néo-démocrate se range derrière le candidat à la chefferie Guy Caron.
L'élue de Salaberry-Suroît, Anne Minh-Thu Quach, a donné jeudi son appui à son collègue député, seul Québécois dans cette course à la succession de Thomas Mulcair à la barre du parti.
Elle devient la deuxième membre de la députation actuelle du Nouveau Parti démocratique à soutenir Guy Caron après Ruth Ellen Brosseau, qui avait affiché ses couleurs en juin dernier.
Les deux députées représentent des circonscriptions rurales, à l'instar de Guy Caron, élu de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques.
L'agriculture
Dans un communiqué, Mme Quach a expliqué qu'elle avait décidé de se rallier au candidat Caron «parce qu'il comprend l'importance de l'agriculture dans la vie des gens en régions».
Elle a ajouté qu'elle partageait aussi «l'opinion de Guy Caron que le projet d'oléoduc d'Énergie Est n'est pas viable tant d'un point de vue environnemental qu'économique».
Le député est contre l'infrastructure dans sa forme actuelle, mais il ne va pas jusqu'à fermer la porte à tous les projets d'oléoducs.
Il milite pour une réforme en profondeur de l'Office national de l'énergie et du processus d'évaluation environnementale.
La course à la chefferie néo-démocrate se joue entre Guy Caron, l'Ontarien Charlie Angus, la Manitobaine Niki Ashton et un élu néo-démocrate à Queen's Park, Jagmeet Singh.
Le prochain débat entre les aspirants aura lieu en français et se tiendra à Montréal, le 27 août.