L'Assemblée nationale

Communication gouvernementale: contrat de consultant pour un ex-patron

L'ex-directeur général du Secrétariat à la communication gouvernementale, André Lachapelle, à la retraite depuis l'année dernière, a été réembauché par contrat par son ancien employeur, a appris Le Soleil.
André Lachapelle fournit des conseils sur le projet de réorganisation des communications gouvernementales du gouvernement de Philippe Couillard. Débuté à la mi-octobre, son contrat court jusqu'à la fin mars 2015.
Il pourra toucher jusqu'à 45 000 $ pour ces six mois de travail.
On a tenu compte du fait qu'il s'agit d'un retraité de la fonction publique québécoise, explique-t-on. Mais est-ce qu'un tel contrat ne contourne pas ce à quoi veut mettre un stop le ministre Martin Coiteux avec son projet de loi 15, c'est-à-dire que des gens partant à la retraite un vendredi reviennent au travail un lundi, contrat en poche?
Absolument pas, affirme le secrétaire général associé à la communication gouvernementale, Christian Lessard. «M. Lachapelle n'a pas quitté un vendredi pour revenir un lundi. Il a quitté il y a environ un an. Là, ses services sont requis en raison d'une expertise particulière pendant une période restreinte à titre de consultant.»
«C'est une meilleure façon de fonctionner de donner un contrat ad hoc plutôt que de créer un poste pour faire ça, explique encore M. Lessard. Cela a un début et une fin et on contrôle les sommes qui seront dépensées pour ce travail.»