Le gouvernement de Christy Clark a perdu l'appui du Parlement en Colombie-Britannique, jeudi soir, dans un vote de confiance qui ouvre la voie à la tenue de nouvelles élections ou à la formation d'un gouvernement par les néo-démocrates.

Colombie-Britannique: le gouvernement libéral perd l'appui du Parlement

Le gouvernement libéral de Colombie-Britannique a perdu l'appui du Parlement, jeudi soir, dans un vote de confiance qui ouvre la voie à la tenue de nouvelles élections ou à la formation d'un gouvernement par les néo-démocrates.
Aucun élu n'a rompu les rangs, alors que les verts se sont joints aux néo-démocrates pour défaire le gouvernement de Christy Clark par 44 voix contre 42.
Il revient maintenant à la lieutenante-gouverneure Judith Guichon de déterminer si elle permettra au chef du Nouveau Parti démocratique de la province, John Horgan, de tenter de former un gouvernement. Sinon, elle devra dissoudre le Parlement et rappeler les Britanno-Colombiens aux urnes.
Les plus récentes élections avaient donné lieu au premier gouvernement minoritaire en 65 ans dans la province, après que les libéraux eurent raflé 43 sièges, contre 41 pour le NPD et trois pour les verts.
Christy Clark, dont la formation s'est maintenue au pouvoir pendant les 16 dernières années, avait repris une série de promesses électorales de ses adversaires politiques dans l'espoir de rester en poste.