En marge du Défilé de la Saint-Patrick, le ministre responsable de la Capitale-Nationale, François Blais, a tenu à se faire encourageant quant aux deux projets chers au maire Régis Labeaume, soit le service rapide par bus et le bureau de projet pour le troisième lien entre la rive-nord et la rive-sud.

Budget Leitão: «des bonnes choses pour Québec», assure Blais

François Blais se fait encourageant à quelques jours du dépôt du budget provincial à l'Assemblée nationale. «Il y aura des bonnes choses pour Québec», assure le ministre responsable de la Capitale-Nationale.
Il n'a pas souhaité commenter davantage la teneur des annonces qui seront faites mardi, mais «je pense que le maire Labeaume va être content», a-t-il laissé entendre samedi, en marge du Défilé de la Saint-Patrick de Québec.
Parmi les projets de la région de Québec auxquels pourrait contribuer le gouvernement de Philippe Couillard, mentionnons le service rapide par bus (SRB) et le bureau de projet pour le troisième lien entre Québec et Lévis. 
Mercredi, le premier ministre du Québec a assuré que son budget sera assez précis sur les dossiers de transport collectif, notamment ceux concernant le SRB, le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal et le futur Réseau électrique métropolitain (REM). Son ministre des Finances, Carlos Leitão, a toutefois précisé qu'un cadre financier pour le REM sera présenté dans le budget, mais qu'«on ne sera pas aussi explicite» pour le SRB.
Ayant annoncé une contribution maximale de 40 % au projet de SRB dans son budget déposé mercredi dernier, Justin Trudeau met la table pour qu'un financement supérieur à 50 % soit réclamé à Philippe Couillard, lui qui, en décembre dernier, avait indiqué que le SRB devrait être financé à parts égales par les gouvernements provincial et fédéral. 
Manque à gagner
Si l'administration Couillard accepte de contribuer à hauteur de 50 %, le manque à gagner de 10 %, soit environ 100 millions $, pourrait être déboursé par la Ville de Québec, a quant à lui indiqué vendredi le maire Régis Labeaume. Du côté de Lévis, on mentionne plutôt que la réponse au 10 % manquant doit venir dans le budget de Philippe Couillard.
Questionné samedi, le maire de Québec, Régis Labeaume, n'a pas voulu s'exprimer sur ses attentes quant au prochain budget. 
Pour Agnès Maltais, députée péquiste de Taschereau, la contribution financière du gouvernement provincial au projet de SRB est primordiale. «Et tant qu'à avoir créé un bureau de projet pour le troisième lien, il faudrait mettre de l'argent dedans», ajoute-t-elle.
Le mandat et les moyens financiers de ce comité, dont la création a été annoncée mercredi par le ministre des Transports, Laurent Lessard, ne sont toujours pas établis, mais le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s'attend à ce que le budget provincial à venir en finance la mise en marche.