Le Soleil
Patrick Brown explique qu'il est «rendu clair qu'il ne peut se consacrer à deux missions en même temps» - celle de défendre sa réputation face aux allégations d'inconduite sexuelle et celle de la course à la direction du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.
Patrick Brown explique qu'il est «rendu clair qu'il ne peut se consacrer à deux missions en même temps» - celle de défendre sa réputation face aux allégations d'inconduite sexuelle et celle de la course à la direction du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.

Brown abandonne la course à la direction des conservateurs ontariens

La Presse Canadienne
TORONTO — Quelques jours après avoir fait un coup d'éclat en se lançant dans la course à sa propre succession à la tête du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, Patrick Brown a finalement annoncé lundi qu'il jetait l'éponge.