La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée

Arrêt Jordan: la CAQ demande au gouvernement d'agir

La Coalition avenir Québec (CAQ) presse la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, de convoquer d'urgence ses homologues des autres provinces pour étudier tous les scénarios possibles concernant les suites à donner à l'arrêt Jordan.
Le député caquiste de Borduas, Simon Jolin-Barrette, exige également que la ministre procède à des changements majeurs du système de justice québécois, à la suite de la libération, à cause des trops longs délais judiciaires, d'un homme accusé du meurtre de sa conjointe.
M. Jolin-Barrette estime qu'il faut attaquer de front l'arrêt Jordan. Il précise qu'un changement de culture s'impose, afin de désengorger les tribunaux et mettre fin aux délais qui affectent tous les acteurs du système de justice.
Le député caquiste affirme que la libération d'un présumé meurtrier ne peut rester sans réponse, et «donne des frissons dans le dos». Il ajoute qu'une telle situation ne doit surtout pas se répéter.
Simon Jolin-Barrette demande par ailleurs au premier ministre Philippe Couillard d'appeler dans les plus brefs délais son homologue fédéral Justin Trudeau, pour l'inciter à combler rapidement huit postes de juges à la Cour supérieure et deux autres à la Cour d'appel.