Selon Sam Hamad, 40 000 emplois se sont perdus au Québec, alors qu'il s'en est créé plus de 80 000 dans le reste du Canada et plus de 20 000 en Ontario.

Anneau de glace : «On se fait fourrer», dit Hamad

«On se fait fourrer.» Le député libéral Sam Hamad n'a pas mâché ses mots mardi pour dénoncer la ministre Agnès Maltais, qu'il accuse d'avoir «menti» à la population de Québec.
Lundi, la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale a admis avoir appris avant le dépôt du budget que Chantiers Canada ne financerait pas l'anneau de glace. Or, un montant de 32,5 millions $ apparaissait dans le budget comme si de rien n'était, dénonce M. Hamad.
«Ça n'a pas de bon sens. Elle dit qu'elle le savait, mais qu'elle ne le croyait pas», a-t-il expliqué en allusion à la manchette du Soleil de mardi. «C'est le gouvernement qui dit ça, c'est pas dans une ligue de garage. Pour moi, s'ils font ça, ça veut dire qu'ils en ont fait d'autres et on ne le sait pas?» a demandé le député de Louis-Hébert.
Même point de vue du côté de la Coalition avenir Québec, alors que le député de Chauveau, Gérard Deltell, parle de «cachotteries péquistes». «Les péquistes nous prennent pour des valises : non seulement ils n'ont pas trouvé l'argent pour l'anneau de glace, mais en plus ils ont le culot de jouer aux vierges offensées, alors que le gouvernement fédéral les avait avertis», a lancé M. Deltell.