La somme s’ajoute à l’aide annuelle de 83 millions $ prévue dans l’entente-cadre Réflexe Montréal.

150 M$ pour soutenir le développement de Montréal

MONTRÉAL - Le premier ministre Philippe Couillard, les ministres Dominique Anglade et Martin Coiteux ainsi que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ont confirmé, lundi, la mise en place d’un Plan économique conjoint du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal.

Cette mesure prévue au budget provincial de l’an dernier s’inscrit dans le cadre du «Réflexe Montréal» et de la Loi augmentant l’autonomie et les pouvoirs de la Ville de Montréal, métropole du Québec.

Le plan prévoit des investissements de 150 millions $ sur cinq ans pour soutenir le développement économique de Montréal, a réitéré le premier ministre Couillard.

Cette somme s’ajoute à l’aide annuelle de 83 millions $ prévue dans l’entente-cadre Réflexe Montréal.

Cinq objectifs sont visés par le plan d’investissements: accroître le taux d’emploi, accroître le taux d’emplois à temps plein, réduire le nombre de jeunes sans diplôme, augmenter le nombre de diplômés universitaires et augmenter l’insertion à l’emploi des immigrants.

Les secteurs économiques visés par la stratégie sont les transports, les «industries créatives» et culturelles, l’industrie numérique, les technologies propres et la santé.

La mairesse de Montréal a refusé de donner plus de détails sur la manière dont sera investi cet argent. Valérie Plante a indiqué qu’elle dévoilerait son plan d’action le 19 avril lors d’une conférence devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.