Daniel Fournier, le président d'Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse de dépôt, a annoncé jeudi à Michael Sabia qu'il abandonnait ses démarches en vue de soumettre sa candidature.

100 000 $ pour postuler à la succession de Harper

Steven Blaney et Maxime Bernier auront besoin de partisans généreux s'ils veulent véritablement postuler la succession de Stephen Harper.
En vertu des règlements adoptés par la direction du parti, ils devront avoir versé 25 000 $ de leur poche et un autre 50 000 $ de fonds recueillis auprès des membres le 1er janvier. Un troisième versement de 25 000 $ provenant également de fonds recueillis devra être versé au parti le 25 février, a appris Le Soleil. Les candidats doivent aussi avoir recueilli la signature de 300 membres en règle venant de 7 provinces. Pas moins de 14 personnes sont en lice actuellement, mais on pense que les montants exigés en dissuaderont un certain nombre.
Au Québec, Daniel Fournier, le président d'Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse de dépôt, a annoncé jeudi à Michael Sabia qu'il abandonnait ses démarches en vue de soumettre sa candidature. M. Fournier jouissait de l'appui d'une partie de l'establishment du parti et notamment de Peter McKay. Il avait consulté Brian Mulroney, Jean Charest et Bernard Lord. Gérard Deltell avait parlé de lui à Rona Ambrose, la chef intérimaire du parti. Après avoir mesuré ses appuis, il a finalement décidé de laisser tomber. On estime de toute façon qu'il n'avait pas la notoriété nécessaire pour s'imposer à temps sur la scène nationale. Le prochain débat des candidats se tiendra à Québec le 17 janvier, et le congrès de leadership sera en mai.