Les points de contrôle établis samedi à Pointe-à-la-Croix et Listuguj sont assurés par la Sûreté du Québec dans le premier cas et par des citoyens supervisés par les policiers autochtones dans le second.
Les points de contrôle établis samedi à Pointe-à-la-Croix et Listuguj sont assurés par la Sûreté du Québec dans le premier cas et par des citoyens supervisés par les policiers autochtones dans le second.

Pointe-à-la-Croix pourrait se retirer de la «bulle du Restigouche»

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
POINTE-À-LA-CROIX – Le maire de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold, croit que les élus de sa municipalité pourraient décider de sortir de la «bulle du Restigouche», en raison des conditions «inacceptables» imposées par le Nouveau-Brunswick pour que les citoyens du centre et de l’ouest de la MRC d’Avignon continuent de se rendre dans le village frontalier.