Plus de services du RTC dans les secteurs de Beauport et de Maizerets [VIDÉO]

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) procédera cette année à une révision des services d’autobus dans les secteurs de Beauport et de Maizerets. Au total, près de 250 départs par semaine seront ajoutés.

«Les scénarios proposés visent à améliorer et à bonifier la desserte locale, à donner plus d’options aux travailleurs et aux étudiants grâce à l’ajout de parcours eXpress et à mieux desservir les pôles d’emplois, industriels et commerciaux», explique le RTC dans un communiqué diffusé mardi.

Près de 800 nouvelles places en Parc-O-Bus sont prévues, dont 400 qui s’ajouteront dès l’ouverture du Parc-O-Bus Sainte-Anne en 2020, précise le RTC, qui a également procédé à l’acquisition des terrains à l’intersection des rues Seigneuriale et Adanac pour y construire le deuxième Parc-O-Bus régional prévu dans le secteur de Beauport. 

«L’objectif de la modification du réseau est de rendre les déplacements en transport en commun plus directs, plus rapides et plus flexibles pour le plus de clients possible. Nous préparons l’arrivée du réseau structurant de transport en commun, tout en étant en mesure d’offrir dès maintenant des améliorations de services au bénéfice de la clientèle», indique le président du RTC, Rémy Normand.

Les modifications proposées comprennent l’ajout de trois nouveaux parcours eXpress, les 258, 344 et 554 (pour un total de 15 parcours eXpress dans Beauport), ce qui permettra d’offrir plus de services directs vers la colline Parlementaire, les établissements d’enseignement et le plateau de Sainte-Foy.

Quant au service local, il serait modifié afin d’offrir des trajets simplifiés, plus de fréquence, d’amplitude et d’heures de service, et davantage de connexions directes vers le terminus Beauport et le service Métrobus.

La population est invitée à consulter les détails de ces propositions et à faire part de leurs commentaires avant le 2 février 2020 sur la plateforme Web consultations.rtcquebec.ca. Le RTC a également prévu la tenue de kiosques d’information dans plusieurs lieux publics accessibles aux personnes à mobilité réduite.