Dans un message envoyé la semaine dernière aux médecins responsables et aux gestionnaires des cliniques de première ligne, le ministère mentionne que «plusieurs avis à la population ont été faits d’éviter les urgences et de consulter en clinique médicale, mais les disponibilités semblent rares».
Dans un message envoyé la semaine dernière aux médecins responsables et aux gestionnaires des cliniques de première ligne, le ministère mentionne que «plusieurs avis à la population ont été faits d’éviter les urgences et de consulter en clinique médicale, mais les disponibilités semblent rares».

Plus de disponibilités demandées aux cliniques médicales

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) demande aux cliniques médicales d’évaluer la possibilité d’augmenter leurs plages de disponibilité afin de réduire l’achalandage dans les urgences.