Plaques d'immatriculation personnalisées: déjà 8500 demandes

MONTRÉAL — Le système informatique de la SAAQ pour obtenir des plaques d’immatriculation personnalisées est fonctionnel et ne dérougit pas: en fin de journée lundi, plus de 8500 commandes avaient déjà été logées et traitées.

Le désir des Québécois de pouvoir apposer une plaque unique sur leur voiture est donc bien réel.

Le système en ligne de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) avait été rapidement suspendu lors de sa première journée d’opération vendredi, après des ennuis informatiques, en raison d’une surcharge de commandes. Quelque 2000 personnes avaient toutefois réussi à demander la plaque qu’elles avaient elles-mêmes conçue, a indiqué Mario Vaillancourt, le porte-parole de la SAAQ.

Puis, lundi matin, environ 5000 automobilistes avaient logé leur demande, un chiffre qui atteignait plus de 8500 en fin de journée.

«C’est sûr qu’on s’attendait à un engouement, les gens avaient manifesté leur intérêt pour ce produit», a indiqué M. Vaillancourt.

Il y a bien sûr quelques restrictions quant à ce qui peut apparaître sur la plaque: pas de message obscène, qui encourage la violence ou un crime, et pas de noms de compagnies, parmi d’autres critères. Il faut aussi ne pas dépasser un nombre de lettres et de chiffres. La SAAQ se réserve le droit de refuser de délivrer ou de retirer de la circulation toute combinaison qui ne répond pas ou plus aux règles.

Les premières plaques seront donc sur les routes du Québec au mois d’août, car il faut compter entre trois et six semaines pour recevoir la plaque personnalisée par la poste.

Son coût est de 250 $ et il y a des frais de gestion annuels de 34,50 $.