Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La progression des chantiers de la phase III de l’autoroute Claude-Béchard, d’un investissement de 942,9 millions $, se déroule rondement.
La progression des chantiers de la phase III de l’autoroute Claude-Béchard, d’un investissement de 942,9 millions $, se déroule rondement.

Phase III de l’autoroute Claude-Béchard: les travaux vont bon train

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Malgré l’arrêt causé par la COVID-19 au printemps, l’échéancier annoncé par le ministère des Transports (MTQ) pour la réalisation du projet de réaménagement de la route 185 en autoroute 85 est respecté. La progression des chantiers de la phase III de l’autoroute Claude-Béchard, d’un investissement de 942,9 millions $, se déroule donc rondement.

Au cours de l’année, les usagers de la route ont été à même de constater l’avancement des travaux puisqu’ils ont dû emprunter plusieurs chemins de déviation et de nouvelles configurations de la route. 

Élus satisfaits

La saison des travaux 2020 tirant à sa fin, le ministre des Transports se dit fier des ouvrages réalisés sur les quatre tronçons de l’autoroute, tout comme la construction de ponts d’étagement qui est commencée pour les futurs échangeurs de la route de la Station à Saint-Antonin et de la route 291 à Saint-Honoré-de-Témiscouata. «Le réaménagement de la route 185 en autoroute sur 40 km est un projet d’envergure pour le Québec, soutient François Bonnardel. Dès l’année prochaine, les usagers commenceront à circuler sur les premiers tronçons de la nouvelle autoroute 85. Il s’agit d’une excellente nouvelle qui témoigne de l’avancement du projet. Ce lien routier avec le Nouveau-Brunswick nous permettra, à terme, de développer davantage nos relations économiques avec les provinces des Maritimes. Ce sont tous les Québécois et Québécoises qui en bénéficieront.»

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata se dit tout aussi enthousiaste, lors de ses déplacements dans sa circonscription, de constater l’évolution des travaux, dont la continuité de la construction de trois ponts au-dessus de la rivière Verte. Ces structures et d’autres segments de la chaussée ont notamment été asphaltés. «Un chantier de l’ampleur de celui de l’autoroute 85 est important pour l’économie de notre région, estime Denis Tardif. En plus d’avoir des répercussions positives pendant les travaux grâce à la présence de nombreux travailleurs et travailleuses qui utilisent les services de nos entreprises, le projet permettra aux municipalités et aux commerces du secteur d’avoir une visibilité à partir de l’autoroute. De plus, il ne faut pas oublier que la construction de l’autoroute 85 aura un effet significatif sur la sécurité des usagers.»

Le projet

Des opérations seront amorcées en 2021 pour construire 10 km d’autoroute supplémentaires à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et à Saint-Honoré-de-Témiscouata. La phase III vise le tracé de 40 km entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!. Cette phase comprend la construction de 11 ponts d’étagement, de 19 ponts enjambant un cours d’eau et de 22 passages fauniques. Elle inclut également l’installation de clôtures pour la grande faune sur une distance de 40 km et la relocalisation d’équipements de services publics sur plusieurs kilomètres.

L’investissement de la phase III est partagé entre Québec pour un montant de 553,2 millions $ et Ottawa avec une contribution maximale de 389,7 millions $ provenant du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales territoriales – projets nationaux et régionaux.

Le projet global consiste à réaménager la route 185 en autoroute à deux voies par direction sur une longueur de 94 km entre Rivière-du-Loup et la frontière du Nouveau-Brunswick. Les activités entourant la préparation des plans et devis, d’acquisition et de déplacement des équipements de services publics se poursuivent en vue de la réalisation des trois derniers tronçons du projet. Le MTQ fait savoir que certains travaux ponctuels pourraient être réalisés en janvier ainsi qu’en février et que les travaux pourraient reprendre à compter de mars, selon les conditions climatiques.

Vidéo de l’évolution des travaux de l’autoroute Claude-Béchard