Les clubs de natation sont les seuls à pouvoir fréquenter actuellement les piscines intérieures ouvertes.
Les clubs de natation sont les seuls à pouvoir fréquenter actuellement les piscines intérieures ouvertes.

Pas de bains libres avant le 14 septembre à Québec

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Les amateurs de baignade à l’abri des intempéries devront patienter au minimum jusqu’au 14 septembre avant de se tremper le gros orteil dans une piscine intérieure de la Ville de Québec.

Un baigneur a signalé au Soleil que les piscines intérieures demeuraient fermées alors que le mercure rafraîchit. Il se sent oublié par l’administration municipale.

La Ville explique que se déroulent «des travaux de réaménagement et de marquage des vestiaires dans les différentes piscines intérieures, dans le but de respecter les recommandations de la Santé publique (…) Elle travaille également aux modalités d’utilisation des bains libres, qui seront annoncées dans les prochains jours. Compte tenu de l’échéancier nécessaire aux travaux, il n’était pas possible d’ouvrir la totalité des piscines intérieures plus tôt», répond David O’Brien du service des communications.

Les clubs de natation sont les seuls à pouvoir fréquenter actuellement les piscines intérieures ouvertes en raison «des ententes avec les clubs et parce que leur composition en groupes fixes permettait de procéder avec des modalités particulières», ajoute-t-il.

La Ville donnera dans les prochains jours plus de détails sur sa programmation des loisirs automnale, incluant celle des piscines intérieures. 

Il est toujours possible de faire une «saucette» dans l’une «des 19 piscines extérieures chauffées encore ouvertes aux bains libres jusqu’au lundi 7 septembre lorsque le mercure se situe au-delà de 18 Cº.