Le Soleil
«La preuve est absolument muette sur les bénéfices concrets que pourrait apporter à Elliot le rétablissement des contacts avec son père ou sa mère», constate le juge Alain Michaud, de la Cour supérieure.
«La preuve est absolument muette sur les bénéfices concrets que pourrait apporter à Elliot le rétablissement des contacts avec son père ou sa mère», constate le juge Alain Michaud, de la Cour supérieure.

Parents beaucerons violents avec leur poupon: des contacts permis puis interdits

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Ne voyant aucun bénéfice pour l’enfant, la Cour supérieure renverse une décision de la Chambre de la Jeunesse et interdit à des parents violents d’avoir tout contact avec leur fils jusqu’à sa majorité, en 2035.