Pamela Anderson a fait la couverture du magazine Playboy à 14 reprises, dont en décembre 2015 à l'occasion de la dernière édition de la publication à présenter de la nudité.

Pamela Anderson en croisade contre la pornographie

L'ancien mannequin de Playboy Pamela Anderson s'est jointe à un rabbin pour dénoncer la pornographie.
Dans une lettre d'opinion publiée dans le Wall Street Journal, Mme Anderson et le rabbin Shumley Boteach ont évoqué le plus récent scandale impliquant l'ex-représentant démocrate Anthony Weiner, encore dans l'eau chaude pour avoir échangé par messages textes des photos et des propos osés avec une autre femme que sa conjointe, et lancé un appel pour un «débat honnête» concernant les dangers de la pornographie ainsi que l'adoption d'un «code d'honneur» visant à contrer le phénomène.
Les auteurs de la missive ont qualifié la pornographie de «danger public d'une gravité sans précédent». Ils terminent en disant que le «porno est pour les perdants» et qu'il constitue un «exutoire ennuyant, inefficace et sans avenir pour les personnes trop paresseuses pour récolter les bénéfices d'une saine sexualité».
Pamela Anderson a fait la couverture du magazine Playboy à 14 reprises, dont en décembre 2015 à l'occasion de la dernière édition de la publication à présenter de la nudité.