OPTILAB: les directions d’établissements répliquent aux médecins

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Les directions des quatre établissements qui composent la grappe OPTILAB de la Capitale-Nationale et des Îles-de-la-Madeleine assurent que les patients profitent de la centralisation des laboratoires de biologie médicale, contrairement à ce que soutiennent des médecins de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ).