Opération Nez Rouge sur les routes dès vendredi

Alors que débute vendredi la 31e campagne d'Opération Nez rouge, le CAA-Québec rappelle qu'un chauffeur coupable de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool peut payer jusqu'à 7000 $ les conséquences de ses gestes, et ce, dans l'année suivant l'infraction, même une première.
À l'aube de la période des Fêtes et des partys de bureau, le CAA-Québec invite les citoyens à planifier leur retour à la maison à l'aide d'un chauffeur désigné, en taxi, ou en profitant d'un service de raccompagnement.
Pour convaincre les plus téméraires de ne pas prendre le volant, l'organisme a calculé l'impact que peut avoir une condamnation de conduite avec les capacités affaiblies sur le portefeuille. «Pensons seulement à l'amende minimale de 1000 $ prévue au Code criminel, aux coûts des séances d'évaluation et de sensibilisation de quelque 500 $ et à la hausse de l'assurance privée pouvant atteindre 2300 $ : la facture monte vite!» énumère le CAA dans un communiqué. L'organisme estime qu'un conducteur peut débourser jusqu'à 7000 $ en une seule année.
Et les conséquences ne sont pas que financières, poursuit la missive. «Le conducteur déclaré coupable se retrouve avec un dossier criminel, une révocation de son permis de conduire pour un an et plusieurs désagréments lors d'éventuels voyages aux États-Unis.»
Service de raccompagnement
Le message du CAA-Québec, partenaire d'Opération Nez rouge, coïncide avec l'entrée en fonction, vendredi, du service de raccompagnement pancanadien.
Les milliers de bénévoles seront disponibles dès vendredi soir, et ce, jusqu'au 31 décembre pour ramener leurs concitoyens éméchés.
Les coordonnées pour chaque région du Québec se trouvent en ligne au www.operationnezrouge.com et sur les applications mobiles disponibles en version Android ou iPhone. Avantage pour les détenteurs de téléphones intelligents, le temps d'attente y sera inscrit. Une ligne téléphonique provinciale est aussi en fonction en composant le 1-866-Desjardins.