En 2016, Suzana-Tantine Mlebinge avait été en fugue durant trois mois de son domicile de Cap-Rouge.

Nouvelles accusations de proxénétisme pour une ex-fugueuse

L’ancienne fugueuse Suzana-Tantine Mlebinge, 18 ans, a été accusée mercredi de six nouvelles infractions de proxénétisme.

Durant une semaine en mars, Suzana-Tantine Mlebinge aurait amené une jeune femme de Québec âgée de 18 ans à se prostituer. Selon le nouvel acte d’accusation, la présumée proxénète aurait exercé un contrôle sur la plaignante et aurait utilisé la menace pour la forcer à vendre son corps. 

Suzana-Tantine Mlebinge est aussi accusée d’avoir publié une image intime de la plaignante et d’avoir fait de la publicité pour offrir des services sexuels. Elle est aussi accusée d’avoir menacé de causer la mort ou des lésions corporelles à la plaignante. 

La semaine dernière, Suzana-Tantine Mlebinge et son conjoint Earlving Milord ont été arrêtés dans un motel du boulevard Hamel et accusés d’avoir recruté une jeune prostituée de 17 ans. 

En 2016, Suzana-Tantine Mlebinge avait été en fugue durant trois mois de son domicile de Cap-Rouge.