La résidence Les Jardins d’Évangéline est située près de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (hôpital Robert-Giffard), à Beauport.
La résidence Les Jardins d’Évangéline est située près de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (hôpital Robert-Giffard), à Beauport.

Nouvelle éclosion: 34 cas à la résidence Les Jardins d’Évangéline

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
La Capitale-Nationale compte un nouveau lieu d’éclosion sur son territoire, 32 usagers de la résidence Les Jardins d’Évangéline dans le secteur de Beauport à Québec ont été testés positifs à la COVID-19, ainsi que deux employés.

Plusieurs religieuses auraient contracté le virus. Les cas se sont accumulés au cours de la fin de semaine. 

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a confirmé lundi que l’établissement d’appartements locatifs pour personnes âgées de 60 ans et plus était considéré comme un lieu d’éclosion. La situation est donc suivie de près par la Direction de la santé publique.

Les gestionnaires de la résidence privée sont rapidement entrés en contact avec le CIUSSS, dès le premier cas, indique le docteur François Desbiens, directeur régional de santé publique. La situation a donc rapidement été prise en charge. L’enquête a permis de noter un deuxième cas positif, puis de recenser toutes les personnes qui avaient été en contact avec les personnes infectées. Samedi après-midi, le CIUSSS a reçu la confirmation que plusieurs des tests effectués s’avéraient positifs à la COVID-19. 

«Suivant les tests de dépistage systématiques effectués, aux mesures rigoureuses de prévention et contrôle des infections mises en place, au renfort en main-d’œuvre et au soutien psychosocial aux résidents, nous sommes en mesure de coordonner efficacement les efforts d’intervention, et ce, grâce à la collaboration exceptionnelle entre les équipes du CIUSSS de la Capitale‐Nationale et des Jardins d’Évangéline», a-t-il ajouté.

Des gestionnaires du CIUSSS ont été envoyés à la résidence pour remplacer les employés confinés. Afin de dresser un portrait de la situation précis, la décision avait été prise vendredi de tester l’entièreté des usagers et employés de l’endroit, ces tests devraient se terminer mardi.

Bilan pour Capitale-Nationale

Pendant la fin de semaine, 82 nouveaux cas se sont déclarés dans la région, en plus de 14 nouveaux cas lundi. Les personnes infectées de la résidence Les Jardins d’Évangéline sont parmi ces chiffres. 

La Capitale-Nationale note aussi quatre autres décès sur son territoire, portant le total à 41. Il s’agissait dans tous les cas de patients de l’Hôpital Jeffery Hale. Ce sont 775 personnes qui sont infectées au total sur le territoire, 23 personnes sont hospitalisées et huit se trouvent aux soins intensifs

Du côté des autres lieux d’éclosion déjà surveillés par le CIUSSS, le Jeffery Hale compte six nouveaux usagers testés positifs (total de 82) et huit employés (total de 62). Le nombre total de décès depuis le début de la crise s’élève à 24. 

Le CHSLD Paul-Triquet ajoute six cas positifs pour un total maintenant de 53 (28 usagers, 25 employés). 

La situation est demeurée stable lundi pour le CHSLD Le Faubourg et le Manoir de Courville.

Bilan par secteur, 27 avril 2020

Vers une réouverture de la région de Charlevoix?

Selon Dr Desbiens, la région de Charlevoix «a pu bénéficier d’une diminution de déplacements au moment où on voulait éviter les cas», étant donné le peu de lits de soins intensifs dont disposent les hôpitaux de la région. 

Il a été question des barrages routiers dans le point de presse quotidien de lundi. «Ils seraient maintenus dans une perspective d’une population à très haut risque de contamination», a laissé savoir Horacio Arruda. 

Étant donné un retour de l’économie progressif, le maintien des limitations de déplacements ne serait plus aussi pertinent qu’au début du mois d’avril. 

«Les gens de Charlevoix ont pris de bonnes habitudes, je suis convaincu qu’ils vont continuer à se comporter de la même façon. Oui, il risque d’y avoir une transmission [avec l’ouverture du barrage routier], mais on veut qu’elle soit le plus petite possible. On partage l’opinion qu’en déconfinement, avec la reprise des secteurs d’économie et qu’on a réussi à écraser la courbe, la pertinence de limiter les déplacements est moins grande», conclut Dr Desbiens.

Son équipe et lui-même seront consultés par le Dr Arruda avant une décision finale quant au retrait du barrage à l’entrée de Charlevoix, mais l’analyse globale pour l’ouverture des régions revient au gouvernement. 

«Ce n’est pas encore prévu, mais c’est peut-être pour bientôt», termine le directeur régional de la santé publique.

Chaudière-Appalaches

Seulement quatre nouveaux cas ont été répertoriés en Chaudière-Appalaches lundi, portant le total à 378 (à noter que neuf cas sont pris en charge par une autre région). Sept personnes sont hospitalisées, elles se trouvent toutes en soins intensifs.

Le nombre de personnes rétablies de la COVID-19 s’élève à 226, et la région compte toujours seulement sept décès depuis le début de la crise.

Une autre journée sans nouveau cas pour le Manoir Liverpool, résidence pour aînés de Lévis. On dénombre 29 cas confirmés parmi les résidents et 14 cas parmi les travailleurs de la santé de l’établissement.

Bilan par secteur, 27 avril 2020