Maquette du nouvel espace vert.

Nouvel espace vert dans le Vieux-Québec [PHOTOS]

La Ville de Québec va de l’avant avec son concept des Jardins du Corps-de-Garde, qui seront aménagés dans le Vieux-Québec au coût de 3,5 millions $.

Ces jardins seront situés sur un terrain vacant au pied du parc du Cavalier-du-Moulin, entre la rue Saint-Louis et l’avenue Sainte-Geneviève, indique la Ville par voie de communiqué.

«L’aménagement d’un nouvel espace public en plein cœur du Vieux-Québec permet aux citoyens de se réapproprier cet espace laissé vacant depuis de nombreuses années», se réjouit Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Le concept final a d’ailleurs été présenté lundi au conseil de quartier Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire.

Pour la Ville, les jardins permettront de «bonifier» l’offre d’espaces verts dans le Vieux-Québec. «Ce projet s’inscrit dans la démarche d’aménagement culturel du territoire. La participation des citoyens est à la base de cette démarche qui s’inspire également de l’esprit du lieu afin de lui donner une personnalité propre. Les résidents du quartier ont contribué à définir le design de cette place publique», a déclaré pour sa part la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy.

Maquette du nouvel espace vert.

Les Jardins seront composés de grands espaces gazonnés multifonctionnels et d’un couvert végétal agrémenté d’arbres et d’aires de repos. La Ville prévoit aussi la mise en valeur des fortifications du Cavalier-du-Moulin, partie intégrante de la première ligne de fortifications de Québec. 

Un axe de circulation piétonnière éclairé fera le lien entre l’avenue Sainte-Geneviève et la rue Saint-Louis et le parc du Cavalier-du-Moulin. 

Le projet est financé dans le cadre de l’Entente de développement culturel intervenue entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Québec et il sera réalisé sur une propriété du gouvernement fédéral. La Ville budgète une enveloppe globale de 4,5 millions $, dans l’optique où seraient faites des découvertes archéologiques.

Maquette du nouvel espace vert.