Jaggi Singh a été accusé d’entrave et de supposition de personne après avoir été arrêté en août 2017 lors d’une manifestation contre des groupes de droite.

Nouveau délai en Cour pour Jaggi Singh

Nouveau délai dans la cause du militant Jaggi Singh; ce n’est pas avant l’automne que la Cour entendra la requête des procureurs de la Ville de Québec qui souhaitent l’assignation d’un nouveau juge.

La Ville estime que celui qui a entendu la cause jusqu’à maintenant a fait preuve de partialité à l’endroit de Singh, qui se défend seul. Des délais dans la retranscription des audiences précédentes expliquent le nouveau report. 

Jaggi Singh a été accusé d’entrave et de supposition de personne après avoir été arrêté en août 2017 lors d’une manifestation contre des groupes de droite. En salle d’audience, Singh s’est inquiété du respect de son droit à être jugé dans un délai raisonnable. 

Questionné par les journalistes, le militant de 47 ans a dit qu’il serait «peut-être» présent à Québec la semaine prochaine lors du G7. Il devra toutefois respecter un quadrilatère, édicté lors de sa remise en liberté, et s’abstenir de se trouver dans le secteur du Centre des congrès ou de l’Assemblée nationale.