L’ex-candidat de Démocratie Québec dans le district de Saint-Roch-Saint-Sauveur, Mbaï-Hadji Mbaïrewaye, sait qu'il a fort à faire pour reconstruire le parti. À ses côtés, le candidat élu dans Cap-aux-Diamants, Jean Rousseau.
L’ex-candidat de Démocratie Québec dans le district de Saint-Roch-Saint-Sauveur, Mbaï-Hadji Mbaïrewaye, sait qu'il a fort à faire pour reconstruire le parti. À ses côtés, le candidat élu dans Cap-aux-Diamants, Jean Rousseau.

Nouveau chef par intérim pour Démocratie Québec

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
L’ex-candidat dans le district de Saint-Roch-Saint-Sauveur, Mbaï-Hadji Mbaïrewaye, devient chef intérimaire de Démocratie Québec. Le président du parti estime que ce choix est porteur du changement démographique que connaîtra Québec dans les années à venir.

«Allez, répétez après moi: Mbaï.» C’est en invitant les journalistes à pratiquer la prononciation de son nom que le Tchadien d’origine a cassé la glace avec la presse. Au contraire de cette entrée en matière, le choix du candidat n’est pas anecdotique, explique le président du parti, Me Denis L’Anglais. 

«Il représente le changement démographique de ce qui se passe à Québec. Avec la quantité d’immigrants qui s’en vient, il va falloir que ces gens-là aient un parti auquel ils se sentent attachés», estime l’avocat, lui-même spécialisé en immigration.

Avec le résultat de la dernière élection, un seul candidat élu et moins de 15 % du vote pour l’ex-chef Anne Guérette à la mairie, M. Mbaïrewaye sait qu’il a fort à faire pour reconstruire le parti.

«J’ai deux thématiques: le rassemblement et l’ouverture. Je vais aller chercher tous les membres du parti et ouvrir au-delà de certains arrondissements, parler aux gens qui n’ont pas les mêmes idées que nous. Je ne veux pas être [que] le chef de La Cité-Limoilou», laisse-t-il savoir.

Tramway et main-d’œuvre

Il croit beaucoup à la nécessité de poursuivre la promotion du tramway parce que c’est le seul projet concret actuellement sur la table. De plus, il soutient que le dossier du manque de main-d’œuvre doit aussi être une priorité. Selon lui, il faut davantage axer sur la qualification des immigrants déjà au pays plutôt que de multiplier les missions à l’étranger pour rechercher de la main-d’oeuvre. 

Le candidat élu de DQ dans Cap-aux-Diamants, Jean Rousseau, considère que la nomination de M. Mbaïrewaye lui permettra de se concentrer sur les enjeux de son district. Interrogé à savoir s’il est intéressé à se présenter éventuellement à la chefferie du parti, il ne confirme rien sans fermer la porte.

DQ est en reconstruction depuis le départ d’Anne Guérette. Le 19 décembre, la formation élira un nouveau président à la tête de son conseil d’administration.

Me L’Anglais, qui quittera ses fonctions après avoir cofondé Démocratie Québec, admet que le parti traverse actuellement une période de «relève de la garde».