La Tour Martello-de-Carleton a été construite en 1813 par les Britanniques sur les sommets d’un escarpement rocheux surplombant le port et la ville de St-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Nouveau-Brunswick: restauration de la Tour Martello-de-Carleton érigée en 1813 à Saint-Jean

MONTRÉAL - La Tour Martello-de-Carleton érigée en 1813 par les Britanniques sur les sommets d’un escarpement rocheux surplombant le port et la ville de St-Jean, au Nouveau-Brunswick, sera restaurée.

La nouvelle est annoncée mercredi par le Groupe Atwill-Morin, de Montréal, qui vient d’hériter d’un contrat de 5 millions $ pour cette réalisation. Il s’agit d’une firme spécialisée dans la restauration de bâtiments patrimoniaux.

La Tour-Martello-de-Carleton est considérée comme étant une pièce maîtresse du patrimoine militaire canadien. La structure en pierres construite pour la Guerre de 1812 a joué un rôle crucial dans la défense de la ville de Saint-Jean et de son havre.

Elle est l’une des 16 tours Martello érigées au Canada. Elle témoigne de l’histoire architecturale militaire canadienne et de 130 ans de technologie de défense côtière.

Groupe Atwill-Morin soutient que les travaux de restauration exigeront beaucoup de minutie. Les murs de près de deux mètres d’épaisseur devront être refaits, par endroits, ou solidifiés, dans le respect des normes et des pierres d’origine qui seront restaurées avant de reprendre leurs places, une à une, dans beaucoup de cas.

Les travaux rendus nécessaires en raison, particulièrement, des ravages causés par le climat maritime prendront fin le 24 décembre 2020.