Nourrir son chat une seule fois par jour suffirait [VIDÉO]

Bob Weber
La Presse Canadienne
Les miaulements constants de votre chat semblant signaler qu’il a faim ne sont peut-être pas le meilleur guide pour le garder en bonne santé, suggère une nouvelle recherche.

Un article rédigé par des experts en santé animale de l’Université de Guelph indique que les chats se débrouillent très bien lorsqu’ils sont nourris une fois par jour - et peuvent même voir ainsi leur état de santé s’améliorer.

«Je ne sais pas pourquoi les gens sont si convaincus que les chats doivent manger plusieurs petits repas par jour», a déclaré la coautrice de l’étude, Adronie Verbrugghe.

Après tout, les félins sauvages - les lions par exemple - mangent un gros repas, puis rien pendant des jours.

«Ils sont presque comme des chiens.»

Que se passerait-il si Moustache avait ses croquettes une seule fois dans la journée au lieu de plusieurs, s’est demandé Mme Verbrugghe.

«Il n’y avait pas vraiment eu de (recherche) liée à la physiologie ou la biochimie.»

Ses collègues et elle ont donc suivi attentivement l’activité et la chimie interne de huit chats en bonne santé pendant 21 jours. Quatre ont été nourris une fois par jour; les autres, quatre fois. Les deux groupes ont reçu un nombre égal de calories.

Mme Verbrugghe a découvert que les chats ayant un repas unique libéraient plus d’hormones signifiant que la faim est satisfaite.

«Cela pourrait montrer qu’ils étaient plus rassasiés que les chats qui ont reçu plusieurs repas», a-t-elle souligné.

Les chats ayant reçu un repas unique semblaient également brûler plus de graisse et présentaient des niveaux plus élevés d’acides aminés - les éléments constitutifs du muscle - que les chats à repas multiples.

Les chats nourris quatre fois par jour étaient plus actifs, a indiqué Mme Verbrugghe. Mais cela ne veut pas dire qu’ils brûlaient plus de calories.

«Lorsque nous avons examiné la dépense énergétique, il n’y avait aucune différence.»

L’obésité est un gros problème chez les chats domestiques, a ajouté Mme Verbrugghe. Leur servir un seul repas par jour pourrait être un moyen de contrôler cela, même si elle reconnaît que ce plan alimentaire ne serait pas adéquat pour tous les chats.

«C’est un outil supplémentaire», a nuancé Mme Verbrugghe. «(...) Nous devons créer un plan individuel pour chaque animal.»

Mais elle a ajouté que demander plusieurs repas est un comportement appris chez certains chats. Cela peut être un moyen d’attirer l’attention de leur propriétaire.

«Beaucoup de gens offrent plusieurs petits repas parce qu’ils veulent montrer qu’ils aiment leurs animaux», a expliqué Mme Verbrugghe. «Je remplacerais certainement un repas par une interaction avec l’animal, en leur donnant des câlins, en jouant avec eux.»

Les chats adorent la routine et une alimentation fréquente peut simplement en faire partie.

«C’est ainsi qu’ils ont l’habitude de se faire servir de la nourriture», a noté Mme Verbrugghe. «D’autres chats peuvent avoir une habitude naturelle de grignoteurs. Je ne sais pas quelle en est la raison.»

Parfois, le comportement problématique est humain. Avec de nombreux petits repas, il est facile de perdre la trace de la quantité de nourriture que Moustache reçoit réellement, en particulier lorsque les enfants les nourrissent.

«Cela pourrait très rapidement conduire à une prise de poids.»

Malgré la longue relation entre les humains et les chats, Mme Verbrugghe a déclaré qu’il y avait encore beaucoup à apprendre sur la physiologie féline. Les gens font des hypothèses sur ce que font leurs amis à fourrure et sur la façon dont ils se comportent qui ne sont pas nécessairement appuyées par la science.

«Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas encore. Nous extrapolons encore beaucoup à partir d’autres animaux ou des humains.»