Le Soleil
Les provinces qui décideront «de ne pas donner à leurs aînés le niveau de standards le plus élevé» auront à répondre à leur population, selon Justin Trudeau, et il estime qu'il sera alors «difficile» pour elles de justifier leur refus.
Les provinces qui décideront «de ne pas donner à leurs aînés le niveau de standards le plus élevé» auront à répondre à leur population, selon Justin Trudeau, et il estime qu'il sera alors «difficile» pour elles de justifier leur refus.

Normes nationales en santé: Ottawa pourrait larguer les provinces récalcitrantes

Catherine Levesque
La Presse Canadienne
OTTAWA - Le premier ministre Justin Trudeau ouvrirait son portefeuille pour les provinces qui sont prêtes à adhérer à des normes nationales pour les centres de soins de longue durée. Il laisse entendre que les autres n’auraient rien.