Warda Naili porte le niqab depuis six ans. La femme de confession musulmane a accepté de se faire prendre en photo dans un autobus de la Société de transport de Montréal, le 21 octobre.
Warda Naili porte le niqab depuis six ans. La femme de confession musulmane a accepté de se faire prendre en photo dans un autobus de la Société de transport de Montréal, le 21 octobre.

Neutralité religieuse: «Une victoire des trudeauistes», dit Lisée

Jean-Marc Salvet
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
La ministre Stéphanie Vallée dit l’inverse de ce qu’elle a affirmé jusqu’ici parce que «le Canada anglais a dit à Philippe Couillard de reculer», soutient le chef péquiste Jean-François Lisée.

«Le parlement ontarien a dit à Philippe Couillard : la loi 62 n’a pas sa place au Canada. Le maire de Montréal, Denis Coderre, a dit : moi, je ne l’applique pas. Moi, ancien ministre libéral fédéral, je n’appliquerai pas cette loi. À la première tempête venue, le gouvernement du Québec s’est écrasé.»

Pour soutenir son propos, M. Lisée prend l’exemple du transport en commun, où l’on sait maintenant que le principe du «visage découvert» ne s’applique pas durant le trajet en bus ou en métro, mais seulement au moment de monter à bord.

Ce recul constitue «une victoire des multiculturalistes», une «victoire des trudeauistes», selon le chef du Parti québécois.

Sa collègue Agnès Maltais a dit se sentir flouée. En commission parlementaire, la ministre Stéphanie Vallée avait soutenu que «la prestation de services comprenait tout le trajet» en transport en commun.

Le chef caquiste, François Legault, dénonce une loi «broche à foin».

Sa députée Nathalie Roy affirme que la ministre Vallée a «induit en erreur» les parlementaires et les Québécois en général.