Anders Behring Breivik, sur des photos tirées de Facebook et du manifeste de 1500 pages qu'il a publié.

«Multiculturalisme» et «trahisons»; les motivations de l'auteur allégué des attentats d'Oslo

Alors que la Norvège endeuillée se recueille, dimanche, à la mémoire des victimes de l'attentat à la bombe d'Oslo et de la fusillade de l'île d'Utoya, qui ont fait au moins 93 morts, on en apprend un peu plus sur leur auteur présumé, Anders Breivik, un Norvégien de 32 ans présenté comme un fondamentaliste chrétien proche de l'extrême droite, qui avait apparemment mis en ligne un long manifeste dénonçant le marxisme, le «multiculturalisme et l'islamisation».