Le député libéral Lawrence Bergman ont demandé aux députés péquistes de cesser de financer Vigile.net.

Mort d'Ariel Sharon: le seul député juif à Québec insiste sur l'espoir

Pour le seul député québécois de confession juive, le décès d'Ariel Sharon ne signe en rien la fin de l'espoir de paix entre Israël et la Palestine.
Le député libéral Lawrence Bergman croit que la disparition de l'ex-premier ministre israélien permettra de rappeler ses avancées dans le processus de paix, et pourrait inciter les deux camps à dénouer l'impasse.
«J'espère que le symbole du décès de M. Sharon va continuer de nous donner cet espoir de paix», a affirmé hier M. Bergman lors d'une entrevue téléphonique avec Le Soleil.
Car c'est bien ce dont il se souviendra du «grand bâtisseur» qu'a été Ariel Sharon. «Il nous montrait que la paix est possible et qu'on ne doit pas perdre l'espoir», insiste le député de D'Arcy-McGee, une circonscription montréalaise à majorité juive. Lawrence Bergman regrette que l'attaque cardiaque dont a été victime Ariel Sharon l'eût empêché de «mener sa mission à terme».
Il souhaite que les partis aujourd'hui au pouvoir en Israël et en Palestine poursuivent dans la voie des «changements» qu'il a inspirés, notamment en freinant la colonisation de la bande de Gaza.