Les semaines filent et la direction de la montagne ne confirme pas que la gondole sera opérationnelle à temps pour le début de la saison de ski.  
Les semaines filent et la direction de la montagne ne confirme pas que la gondole sera opérationnelle à temps pour le début de la saison de ski.  

Mont Sainte-Anne: toujours pas de date pour la remise en service de la gondole

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
La saison de ski doit s’amorcer dans un peu plus d’un mois, mais aucune date n’a jusqu’ici été dévoilée par la station du Mont Sainte-Anne pour la remise en marche de la télécabine. «Le travail des experts avance rondement», assure-t-on.  

Les semaines filent et la direction de la montagne ne confirme pas que la gondole sera opérationnelle à temps pour le début de la saison de ski.  

Selon un communiqué transmis par le Mont Sainte-Anne samedi, les étapes pour la remise en marche de la télécabine avancent «comme prévu».  

«Le Mont-Sainte-Anne suit le plan de travail confié aux experts et ingénieurs chargés du projet et met tout en œuvre pour le lancement des activités hivernales en décembre.»  

Or, comme c’était le cas en septembre tel que le rapportait Le Soleil, la Régie du bâtiment maintient encore à ce jour l’interdiction de la remettre en marche.  

«Nous travaillons de concert et de façon continue avec les autorités compétentes, sous la direction et la supervision des experts en charge», indique Maxime Cretin, vice-président directeur général de Resorts of the Canadian Rockies (région de l'Est).  

Cela fait maintenant plus de sept mois que la remontée mécanique est hors fonction. Deux arrêts brusques des télécabines, survenus le 21 février et le 11 mars dernier, avaient blessé 21 skieurs et forcé l’évacuation de dizaines d’autres.  

Une enquête «exhaustive» réalisée au cours des derniers mois avait permis d’identifier «les correctifs précis à apporter», peut-on lire dans la dernière communication émise par la direction.  

Une fois le travail terminé, la Régie du bâtiment devra approuver que les réparations ont permis de rendre de nouveau sécuritaire le fonctionnement de la télécabine.  

Les clients et partenaires de la montagne seront informés de l’avancement des travaux, maintient la station.