Abdel Faidi, un client de l'épicerie Assalam, est venu faire un tour, mercredi avant-midi, pour réconforter les employés, dont Ben Abdelmalek Houssemeddine.
Abdel Faidi, un client de l'épicerie Assalam, est venu faire un tour, mercredi avant-midi, pour réconforter les employés, dont Ben Abdelmalek Houssemeddine.

Monsieur Azzedine et les fleurs du Coran

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Quelques dizaines de gerbes de fleurs et des mots de solidarité sur la façade. Des employés et des clients ravagés par la tristesse. Une ambiance de recueillement. L'épicerie Assalam, sur le chemin Sainte-Foy, a rouvert ses portes, mercredi, deux jours après le drame de la Grande Mosquée. Sauf que l'âme des lieux, Azzedine Soufiane, un homme aimé de tous, ne sera plus jamais là.