Des résidants observent la fumée, au loin. Le feu ravage une raffinerie de Puerto Sandino, au nord-ouest de Managua.

Vaste incendie dans une raffinerie au Nicaragua

Un gigantesque incendie s'est déclaré dans une raffinerie de la côte pacifique au Nicaragua, dégageant depuis plus de 24 heures d'impressionnantes colonnes de fumée, selon des images diffusées jeudi soir par les télévisions locales.
Le feu a été provoqué par l'explosion mercredi d'une citerne de combustible d'une capacité de 144.000 barils dans cette usine de la compagnie Puma Energy à Puerto Sandino, à 70 km au nord-ouest de Managua.
Jeudi à la tombée de la nuit, l'incendie s'est propagé à une deuxième citerne qui a elle aussi explosé, obligeant les pompiers à évacuer momentanément la zone, selon la chaîne Canal 8.
Visible à 3km
Le feu dégage des colonnes de fumée de près de trois kilomètres de hauteur qui se dirigent vers l'ouest en direction de la mer.
«Pour le moment, il n'y a pas de pertes humaines», a déclaré le codirecteur du système national de prévention des catastrophes (Sinapred), Guillermo González, à la chaîne Canal 4. Il a précisé avoir demandé à la population de se maintenir à un kilomètre du sinistre.
Les habitations voisines de la raffinerie, où vivent environ 6.000 personnes, n'ont pas été touchées, a-t-il précisé.
Centres d'hébergement
Les autorités ont mis à disposition plusieurs centres d'hébergement au cas où le vent changerait de direction et où l'incendie menacerait les habitations des alentours.
Cette raffinerie, la seule du Nicaragua, a été rachetée depuis 2011 par Puma Energy, dont le siège est en Suisse, à la compagnie américaine Esso.