Le mercure a chuté à 2,6 °C dans certaines parties du Bangladesh.

Vague de froid au Bangladesh et au Maroc

Plus habitué aux températures subtropicales qu’au froid, le Bangladesh frissonnait lundi avec un thermomètre à un plus bas record. Le mercure a chuté à 2,6 °C dans certaines parties de ce pays d’Asie du Sud de faible élévation et où l’hiver est de manière générale agréablement doux.

«C’est la température la plus basse depuis que les autorités ont commencé à la relever en 1948», a déclaré Shamsuddin Ahmed, directeur du département météorologique du Bangladesh. La nation de 160 millions d’habitants est «aux prises avec une violente vague de froid», a-t-il ajouté. 

Le précédent record de ce type enregistré au Bangladesh était de 2,8 °C en 1968. 

La dégringolade du thermomètre a poussé les autorités à distribuer plus de 70 000 couvertures dans deux districts parmi les plus affectés. Selon un média local, au moins neuf personnes sont mortes de froid dans le nord. 

Les autorités ont déclaré ne pas être au courant en l’état de décès.

Par ailleurs, le Maroc fait, quant à lui, face depuis quelques jours à une vague de froid inhabituelle, avec d’importantes chutes de neige dans les régions montagneuses et la mise en place d’un dispositif anti-froid dans les zones les plus affectées. 

Des gens marchent le long de la côte à Rabat.

«Les températures sont globalement en-dessous de la normale, d’importantes chutes de neige ont touché le Haut-Atlas et le Moyen-Atlas, à partir de 900 m d’altitude, avec des températures pouvant descendre à -5 °C», a indiqué lundi un responsable de la Météorologie nationale. 

L’intérieur du pays a été le plus rudement affecté par cette vague de froid qui se fait ressentir depuis vendredi. Plusieurs routes ont été coupées du fait de la neige, selon le ministère des Transports, aggravant l’isolement des villages en altitude. 

Le ministère de l’Intérieur a appelé à la «mobilisation de l’ensemble des secteurs gouvernementaux», affirmant que plus de 500 000 personnes bénéficieront d’un plan de lutte contre le froid. 

La côte atlantique est aussi touchée, dans une moindre mesure. 

À Rabat, un orage de grêle s’est abattu sur la ville lundi. Une impressionnante trombe marine a été observée dimanche au large de la capitale administrative.