«Bien que jongler entre les exigences de la maternité et le fait d’être à la Chambre et maintenant au Sénat soit difficile, cela m’a rendue plus dévouée encore envers ce travail», a-t-elle déclaré au Chicago Sun-Times.

Une sénatrice américaine accouchera pendant son mandat, une première

Bonne nouvelle au Capitole. La sénatrice américaine Tammy Duckworth a rendu publique mardi sa grossesse avancée qui va faire de la représentante de l’Illinois la première élue du Sénat des États-Unis à devoir accoucher pendant son mandat.

Au Chicago Sun-Times, auquel elle a d’abord confié la nouvelle, Mme Duckworth a affirmé être enceinte de six mois et devrait donc donner vie à son second enfant six semaines avant son 50e anniversaire.

«Bryan et moi sommes ravis que notre famille s’agrandisse un peu et Abigail (sa première fille âgée de 3 ans, NDLR) est folle de joie à l’idée d’accueillir sa petite soeur ce printemps», a déclaré dans un communiqué l’une des vingt-deux femmes siégeant au Sénat américain.

Elle ne sera en revanche pas la première parlementaire américaine à accoucher durant son mandat, puisque dix membres de la Chambre des représentants ont eu des enfants pendant qu’elles étaient en fonctions, précise NBC.

«Bien que jongler entre les exigences de la maternité et le fait d’être à la Chambre et maintenant au Sénat soit difficile, cela m’a rendue plus dévouée encore envers ce travail», a-t-elle déclaré au Chicago Sun-Times.

Ancienne militaire, la sénatrice Duckworth a été amputée des deux jambes après un accident d’hélicoptère en 2004 en Irak. Elle a depuis été élue à la Chambre basse en 2012 puis au Sénat en 2016.