Le bateau Adonia de Fathom, filiale du groupe américain Carnival, a quitté le port de Miami, en Floride.

Un navire américain met le cap sur Cuba

Un navire de croisière américain, avec quelque 700 passagers à bord, met le cap sur Cuba dimanche depuis Miami, dans le sud-est des États-Unis, une première en un demi-siècle portée par le dégel entre Washington et La Havane.
<p>Des groupes de manifestants pour les droits des Cubains suivent le bateau de croisière.</p>
Le bateau Adonia de Fathom, filiale du groupe américain Carnival, a quitté le port de Miami, en Floride, bastion de la diaspora cubaine aux États-Unis, pour arriver seulement lundi à La Havane, sa première étape sur l'île communiste.
La croisière durera une semaine, et la compagnie Fathom a prévu d'en organiser deux par mois, avec l'objectif de promouvoir les échanges culturels entre les deux pays, à la suite du rapprochement entre les anciens ennemis de la Guerre froide, amorcé en décembre 2014.
Carnival est la première entreprise à être autorisée, à la fois par les États-Unis et par Cuba, à naviguer entre les deux pays, une première depuis l'interdiction de ces voyages après la révolution cubaine en 1959.
Il en coûtera pour chaque passager 1800 dollars pour une cabine sur le bateau et jusqu'à 7000 pour une suite.